Quoi faire avec l’argent d’une prime annuelle?

08 juillet 2021 par Banque Nationale
Quoi faire avec son argent ?

Vous venez de recevoir votre prime annuelle ou une importante commission dans le cadre de votre travail? Félicitations! Si vous vous demandez quoi faire avec cet argent, sachez que plusieurs options s’offrent à vous. Tout dépend de votre situation personnelle et financière. Voici un tour d’horizon des possibilités et nos conseils d’experts pour vous aider à prendre la bonne décision. 

Tout d’abord, afin de vous aider dans votre réflexion, prenez le temps d’évaluer votre situation personnelle et financière. Puis, essayez d’anticiper ce qui vous attend dans les prochains mois. Quelles sont vos priorités? Vos objectifs à court ou à plus long terme? Par exemple, envisagez-vous des mois difficiles sur le plan monétaire? Comment se portent votre REER et votre CELI? Devrez-vous faire prochainement d’importantes rénovations? Les réponses à ces questions vous guideront dans le choix de la meilleure stratégie pour vous. 

Quoi faire avec votre argent? L’encaisser?

1. Pour vous gâter

Si vous songez à dépenser cette somme pour vous offrir des vacances, une piscine ou une tournée gastronomique, c’est possible. Mais prenez le temps de faire le tour de votre situation financière pour vous assurer que cet argent ne pourrait pas être plus utile ailleurs. Et surtout : pensez à l’impôt. Comme votre prime sera ajoutée à vos revenus, pensez à en mettre une partie de côté si votre employeur n’a pas déjà déduit de la somme des impôts provincial et fédéral. 

2. Pour bâtir votre fonds d’urgence

Si vous n’avez pas de fonds d’urgence, en bâtir un est une option à considérer. C’est une belle façon de vous offrir la tranquillité d’esprit face à d’éventuels imprévus, comme la perte de votre emploi ou un congé de maladie prolongé. Votre fonds d’urgence devrait couvrir de 3 à 6 mois de dépenses. 

Placé dans un véhicule d’épargne, votre fonds d’urgence pourrait générer des intérêts et prendre de la valeur avec le temps. Vous pourriez aussi le bonifier en programmant des prélèvements automatiques dans votre compte. 

3. Pour rembourser vos dettes 

Si vous avez des dettes, comme des cartes et marges de crédit, un prêt personnel, des prêts auto ou étudiant, votre prime pourrait servir à les rembourser, en totalité ou en partie. Voici des conseils pour y arriver : 

  • Dressez une liste de l’ensemble de vos dettes avec le montant et le taux d’intérêt.
  • Attaquez-vous aux dettes ayant les taux d’intérêt les plus élevés en premier, car ce sont elles qui généralement vous coûtent le plus cher.

Votre objectif est d’atteindre ou de conserver un ratio dette-revenu acceptable. Ça vous aidera à obtenir du financement auprès des institutions financières. Par la suite, gardez vos bonnes habitudes financières. 

4. Pour rembourser votre prêt hypothécaire plus vite

Lorsque vous avez déjà un fonds d’urgence et que vos dettes sont sous contrôle, vous pourriez penser à utiliser votre prime pour accélérer le remboursement de votre prêt hypothécaire. Vous serez ainsi en mesure de réduire la période d’amortissement de votre prêt hypothécaire et le montant global des frais financiers qui y sont rattachés. Renseignez-vous auprès de votre conseiller sur les conditions à respecter. Et si votre taux d’intérêt est bas et que votre maison prend de la valeur, discutez avec lui pour déterminer si cette option est la plus payante pour vous. 

Restez à l'affut

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières analyses et tendances des marchés.

Quoi faire avec votre argent? L’investir? 

1. Dans un REER

Si vous désirez investir votre prime, le régime enregistré d’épargne retraite (REER) peut être une option avantageuse. Bien que le montant de votre prime soit ajouté à vos revenus bruts dans votre déclaration de revenus, vous réduirez probablement votre impôt à payer pour l’année en cours. Un plafond maximal de cotisation est établi à chaque année, validez ce montant pour en tenir compte dans vos plans. 

Si vous désirez garder un accès à l’argent de votre prime à court ou à moyen terme, il vaut peut-être mieux choisir une autre avenue, car les retraits de votre REER sont le plus souvent imposables. 

Toutefois, si vous songez à utiliser votre REER pour profiter du Régime d’accession à la propriété (RAP) afin d’acquérir votre première propriété, ou encore pour participer au Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) pour un retour aux études, il peut s’agir d’une option avantageuse, car les retraits ne sont alors pas imposables. Gardez à l’esprit que vous devrez tout de même rembourser un jour ces sommes dans votre REER en suivant les règles de ces programmes. 

2. Dans un CELI 

Dans le cas où vous avez utilisé tous vos droits de cotisation au REER, ou si vous recherchez plus de flexibilité, investir votre prime dans un CELI pourrait être la solution pour vous. Ce compte d’épargne comporte plusieurs avantages intéressants :

  • Les rendements accumulés dans un CELI ne sont pas imposables, tant que votre plafond de cotisation est respecté. 
  • Le montant annuel de cotisation permis s’accumule année après année s’il n’est pas utilisé. 
  • Il n’y a aucune retenue à la source pour les retraits d’un CELI, ce qui n’est pas le cas lorsque vous retirez de l’argent d’un REER.

3. Dans un REEE

Si vous avez des enfants, vous pourriez utiliser votre prime pour souscrire à un Régime enregistré d’épargne-études (REEE)

  • Votre montant d’épargne est placé à l’abri de l’impôt. 
  • La somme que vous investissez est bonifiée d’un montant pouvant aller de 20 à 40 % par année (selon votre province de résidence) grâce aux différentes subventions. gouvernementales, comme la subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE). 
  • C’est une belle façon d’offrir à vos enfants la possibilité de faire les études de leur choix pour qu’ils se réalisent pleinement.

Bon à savoir : Si toutes les cotisations pour vos régimes enregistrés, comme le REER, le CELI et le REEE, ont été atteintes, vous pourriez investir dans des comptes de placements non enregistrés. 

En bref, prime ou pas, l’important est d’essayer d’épargner à une fréquence régulière, de petits montants ou de plus gros, mois après mois, année après année. Vous augmenterez ainsi vos chances de concrétiser tous vos projets et ultimement d’avoir une retraite agréable. 

Discutez de votre situation et de vos projets avec un conseiller, il vous aidera à déterminer les meilleures options qui s’offrent à vous. Pour vos questions, on est là.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories

Voiture avec montagne ensoleillé représentant une année sabbatique

Au travail, aux études, ou encore en année sabbatique, MAINTENANT aucuns frais mensuels pour tous les 18-24 ans