Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

6 cartes de crédit pour un mauvais dossier de crédit

09 septembre 2018 par Banque Nationale
carte de crédit pour mauvais crédit

Vous avez connu des ennuis financiers et votre dossier de crédit est entaché ? Obtenir une carte de crédit, malgré un mauvais crédit, pourrait vous aider à rétablir la situation. Voici quelques options qui s’offrent à vous.

Votre dossier de crédit est le reflet de votre profil d’emprunteur. Il contient les renseignements concernant vos emprunts passés et actuels, votre comportement de remboursement, votre ratio d’endettement et les chèques sans provision, entre autres. Les données sont fournies par les institutions financières et les fournisseurs de services (électricité, internet, téléphone cellulaire, etc.) aux agences d’évaluation du crédit, telles qu’Équifax et TransUnion. À la lumière de ces renseignements, une cote vous est attribuée. Plus elle est élevée, plus votre solvabilité est bonne : elle indique aux prêteurs votre capacité de rembourser le prêt ou le crédit que vous demandez.

Quel est votre cote ou votre pointage de crédit ?

Les agences d’évaluation de crédit utilisent un système de pointage entre 300 et 900. Un pointage au-delà de 750 est excellent. Il indique que vous représentez un risque faible pour le prêteur. Un pointage de 500 et moins rendra l’accès au crédit plus difficile. Dans ce cas, les conditions pour obtenir un prêt risquent d’être plus sévères et parfois moins avantageuses (taux plus élevé, endosseur requis, etc.)

Les cotes sont composées d’une lettre, du type de crédit et d’un chiffre, votre profil. La majorité des cotes en Amérique du Nord sont de type « R » pour « crédit renouvelable ». Le chiffre 1 signifie que vous avez un comportement quasi exemplaire. À l’inverse, le chiffre 9 indique que vous avez un mauvais crédit.

Si vous avez connu des ennuis financiers, vous pourriez utiliser la deuxième chance au crédit pour aider à refaire votre crédit.

Pour sa part, la carte de crédit compte parmi les meilleurs outils pour bâtir son crédit et certaines d’entre elles permettent de rétablir votre dossier de crédit si vous avez eu des ennuis financiers qui ont eu une incidence négative sur votre cote.

Quelles sont les options de cartes de crédit pour un mauvais crédit 

Les cartes de crédit prépayées

Ce principe est similaire à celui de votre carte débit, mais plutôt que de dépenser de l’argent que vous n’avez pas, vous dépenser l’argent que vous avez transféré sur la carte prépayée. Vous chargez la carte au montant souhaité et vous l’utilisez comme n’importe quelle autre carte de crédit. Il est possible d’enregistrer votre carte pour protéger vos fonds en cas de perte ou de vol.

Toutefois, peu de prêteurs rapportent vos paiements aux bureaux de crédit. C’est pourquoi les paiements à l’aide d’une carte prépayée n’aident pas toujours à rebâtir votre dossier de crédit. Informez-vous auprès de l’émeteur.

Les cartes de crédit avec dépôt de garantie

Si votre pointage de crédit est sous la barre des 500 points, vous pourriez adhérer à une carte avec dépôt de garantie. Il s’agit de verser au prêteur une somme supérieure ou équivalente au crédit qu’il vous accorde. Cette option vous permet d’améliorer votre cote de crédit en remboursant votre solde en entier, ou le minimum exigé, avant ou à l’échéance.

Cependant, n’oubliez pas que de rater un paiement a une incidence négative sur votre dossier de crédit, que le solde soit de 30 $ ou de 800 $. Avec une telle carte, vous pourriez perdre votre dépôt de garantie et manquer une occasion de rétablir votre cote de crédit.

Certains émetteurs peuvent vous proposer une carte avec garantie si votre demande de carte régulière est refusée. Informez-vous auprès de l’émetteur si cette option est offerte.

Les cartes de crédit garanties grâce à l’équité sur votre maison

Une carte avec garantie sur équité immobilière permet au prêteur de garantir la limite de crédit qu’il vous accorde à même votre maison. L’équité confirme au prêteur votre capacité de payer ou la possibilité de récupérer les fonds prêtés si vous êtes en défaut de paiement. Des frais d’adhésion et de garantie peuvent s’appliquer.

Les cartes à faible taux d’intérêt

La plupart des institutions financières proposent ce type de cartes, auquel peuvent s’appliquer des frais annuels. Le taux pour les achats, les avances de fonds et les transferts de solde peuvent varier en fonction du risque que vous représentez. Les cartes à faible taux d’intérêt peuvent également être établies en fonction du taux de base de l’émetteur et augmenter à tout moment. De plus, certains émetteurs ne permettent pas le transfert de solde sur ce type de cartes.

Votre cote de crédit doit être plus élevée, sans être parfaite, pour obtenir l’une de ces cartes. De plus, une des conditions d’admissibilité de plusieurs émetteurs est de ne pas avoir déclaré faillite au cours des 7 dernières années.

Pensez à toujours bien valider les exigences des émetteurs avant de faire une demande d’adhésion.

Les cartes préapprouvées (jusqu’à un montant défini)

Vous recevez parfois des propositions d’adhésion à des cartes de crédit par la poste qui mentionnent que vous êtes préapprouvé, sans condition, jusqu’à un montant défini. Ces cartes peuvent inclure des offres alléchantes à des taux d’intérêt réduits ou nuls, pour une durée limitée. Cela peut être une option intéressante pour rebâtir votre crédit. Renseignez-vous sur les conditions normales de cette carte lorsque la promotion arrivera à échéance – limite, taux d’intérêt achats et avances de fonds, délai de grâce, etc. Le taux régulier sera appliqué sur le solde restant et pourrait présenter un risque pour le rétablissement de votre crédit.

Les cartes à approbation garantie

Finalement, il existe des cartes à approbation garantie. Le taux d’intérêt moyen s’élève à environ 20 % pour les achats, avances de fonds et transferts de solde. Ce taux peut augmenter rapidement et atteindre plus de 29 % si vous êtes en défaut de paiement. Vous pourriez obtenir ce type de carte avec taux réduit pour les achats et les transferts de solde. Si cette demande est refusée, l’émetteur pourrait vous offrir une carte à taux régulier. Par contre, l’émetteur peut exiger un dépôt de garantie entre 75 $ et 300 $, montant établi en fonction de votre dossier.

Prenez le temps de bien évaluer les différentes options de cartes de crédit offertes à la Banque Nationale pour sélectionner la meilleure selon votre situation. Votre conseiller financier pourrait également vous guider dans votre choix.

5 pistes pour vous aider à bâtir un meilleur dossier de crédit

  • Payer à temps : pour démontrer que vous êtes un bon payeur.
  • Éviter de remplir votre carte à pleine capacité : une limite plus élevée et peu utilisée est toujours mieux qu’une limite plus basse presque atteinte.
  • Annuler les cartes inutilisées : elles sont prises en compte pour le calcul du ratio d’endettement du dossier de crédit.
  • Éviter de faire trop de demandes de crédit : certaines demandes font perdre des plumes au dossier de crédit. Il vaut mieux être sélectif lorsque vient le moment de donner une autorisation de vérification.
  • Vérifier votre dossier de crédit : s’assurer que tout est en règle et faire corriger les erreurs qui auraient pu s’y glisser.

Prenez le pouls de votre santé financière pour le bien de votre dossier de crédit. Un bon pointage facilitera vos demandes de crédit futures, pour l’achat d’une maison ou pour une voiture neuve, et pourrait même vous permettre d’obtenir de meilleurs taux pour certains prêts.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories