Le Crédit C'Est Pour Qui?

L'accès au crédit est de plus en plus facile et de plus en plus de gens y font appel pour régler des dépenses imprévues et acheter des biens sur-le-champ.

Les offres des institutions financières et des grands magasins ne manquent pas et il convient de faire bien attention avant de les accepter

En tant qu’étudiant, vous avez peut-être déjà eu vos premières expériences de crédit en devenant détenteur d'une carte de crédit comme la carte Régulière MasterCard. Si c'est le cas, vous avez tout intérêt à bien l'utiliser et à régler vos paiements dans les délais, car c'est de cette façon que vous vous bâtirez une bonne cote de crédit. Ce qui vous permettra d'être en excellente position lorsque vous aurez besoin de faire appel à d'autres outils de financement plus tard (p. ex., prêt hypothécaire).

Le Fonds de roulement étudiant est une autre solution qui pourrait vous permettre de subvenir aux dépenses reliées à vos études tout en vous aidant à apprivoiser les mécanismes du crédit.

 

Crédit de rime pas avec gratuit

Les occasions de faire appel au crédit sont nombreuses et attirantes, mais elles peuvent aussi devenir très coûteuses… en intérêts.

Le coût total de votre achat à crédit est déterminé en fonction du montant de l'achat, du taux d'intérêt, de la durée du remboursement et du nombre de paiements à effectuer.

À titre d’exemple, comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous : un prêt de 2 500 $ à un taux hypothétique de 10 % et remboursé mensuellement sur 2 ans vous coûterait 268,70 $ en intérêts, donc 2 768,70 $ au total. Pour un prêt de 5 000 $, les intérêts seraient de 537,39 $

Année Coût réel 
d’acha
Intérêt hypothétique cumulé (10%) Coût réel 
d’acha
Intérêt hypothétique cumulé (10%)

0

2 500,00 $

0,00 $

5 000,00 $

0,00 $

1

2 696,53 $

196,53 $

5393,09 $

393,09 $

2

2 768,70 $

267,70 $

5 537,39 $

537,39 $

Des intérêts peuvent aussi être perçus sur votre carte de crédit. Toutefois, vous pouvez les éviter en réglant le solde complet de votre carte avant la date d'échéance apparaissant sur votre relevé.

 

Quels sont les dangers liés au crédit

Se faire plaisir, c’est important, mais il faut quand même être raisonnable. En utilisant votre carte intelligemment, vous éviterez bien des ennuis. Et ce n’est pas si compliqué que ça, il suffit de connaître le mode d’emploi pour ne pas tomber dans le piège des mauvaises créances.

Les avances de fonds – C’est de l’argent comptant que vous vous procurez avec votre carte. La banque va vous charger de l’intérêt, et peut-être des frais de service, dès la minute où vous aurez l’argent en main. Donc, leçon numéro 1 : les avances de fonds ne servent qu’aux imprévus et aux urgences… et non à remplir votre porte-monnaie.

Le dépassement de limite – Votre carte de crédit vous accorde une limite maximale. Si vous la dépassez, votre achat pourrait être refusé. S’il est quand même autorisé, vous devrez payer des frais de dépassement. Et ça monte vite ! Si vous ne pouvez pas vous contrôler, demandez à votre banque de bloquer tout achat qui dépasse votre limite. Si vous en avez les moyens, vous pouvez faire augmenter votre limite de crédit. Leçon numéro 2 : respectez votre limite de crédit en tout temps et ne dépensez pas au-delà de ce que vous êtes capable de rembourser.

Les achats impulsifs – Avez-vous absolument besoin d’acheter ce truc ? Pouvez-vous vous en passer ? Ne laissez pas le côté pratico-pratique de votre carte ou tous ces soldes et prix coupés en quatre vous influencer. Si vous n’avez pas réellement besoin de cet article, remettez-le à sa place.

La surutilisation de la carte– Votre carte ne remplace pas un compte d’épargne ni un budget. Si votre salaire ne vous permet pas de vous payer le resto et que vous n’arrivez pas à économiser pour ce genre de dépenses, « piger l’argent » dans votre compte de carte de crédit n’est pas la solution. La carte ne vous en donnera pas davantage les moyens : ce n’est pas un revenu ! C’est un mode de paiement.

Se servir de la carte pour couvrir d’autres factures et dépenses – Ça va peut-être prendre 30 jours avant que vous receviez votre compte de carte de crédit, mais il va bien falloir que vous le payiez un jour. Et votre facture risque d’être salée ! Votre carte ne doit pas servir à « financer » le paiement de vos autres factures. Ce n’est pas un mode de financement.

Reconnaître les vraies urgences – C’est sûr qu’un solde à votre boutique préférée, ça tombe peut-être pour vous dans la catégorie des urgences. En fait, la meilleure chose à faire, c’est de déterminer à l’avance « vos urgences », avant même de sortir de chez vous avec votre carte en main. Comme dans toute chose, il faut connaître ses limites… alors donnez-vous des limites raisonnables, et n’en dérogez pas (peu importe les tentations).

 

Des conseils d’intérêt

  • Utilisez votre carte de crédit comme un outil de paiement de dépannage ou pour des achats importants. Évitez d'y faire appel pour des achats impulsifs.

  • Respectez la limite de crédit de votre carte et faites le suivi de tous vos achats.

  • Ayez recours au crédit uniquement lorsque c'est la seule option possible.

  • Afin de préserver la qualité de votre dossier de crédit, n'effectuez pas de chèques si vous n'avez pas les fonds requis dans votre compte.

  • Si vous contractez un prêt et que vous avez soudainement les fonds requis pour le rembourser, faites-le. Vous économiserez ainsi sur les intérêts.

  • Si vous ne pouvez effectuer vos versements, prenez les devants en avisant vos créanciers et en tentant de prendre des arrangements avec eux.

  • Soyez prudent ! Utiliser le crédit de façon abusive peut coûter très cher.

 

Un bon budget c’est important

Un budget vous permet de surveiller de près vos revenus et vos dépenses et vous aide ainsi à déterminer votre capacité à épargner pour réaliser vos projets.

Il est nécessaire d'inclure tous vos factures et déboursés d'argent.

Rappelez-vous que plus vous vérifiez vos dépenses régulièrement, meilleures sont vos chances de respecter votre budget et de réaliser vos projets. Bien sûr, vous pouvez ajuster votre budget en cours d'année lorsque certains événements se produisent, comme un héritage, une augmentation de salaire, une dépense majeure imprévue, etc.

Calculateur de budget