A qui s'adresse le CELI

Offert à tous les résidents canadiens de 18 ans et plus1, le CELI comporte plusieurs avantages, peu importe leur situation actuelle.

Vous êtes un étudiant avec des projets plein la tête ?

Même si vous ne travaillez qu'à temps partiel, vous pouvez épargner dans un compte CELI. Les seules conditions à respecter sont les suivantes : vous devez être âgé de 18 ans ou plus et être résident canadien.

Pourquoi le CELI serait-il avantageux pour vous ?
Vous souhaitez épargner pour partir en appartement, voyager ou pour faire un échange interuniversitaire ? Quelque soit votre projet, le CELI vous permettra d'accumuler de l'épargne à l'abri de l'impôt. De plus, vous pourrez retirer vos fonds quand bon vous semble, peu importe le motif et le montant2.

2 Limité aux placements admissibles en vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada)

Vous souhaitez épargner en vue de votre retraite ?

Le CELI ne remplace pas le REER, mais est le pour optimiser vos stratégies de retraite. Le choix entre le REER et le CELI dépend de plusieurs facteurs.
Par exemple, pour les gens qui ont actuellement un faible taux d'impôt (p. ex., étudiant), il peut être avantageux de commencer par cotiser au CELI. Une fois leur taux d'impôt plus élevé, ils peuvent retirer les sommes investies dans le CELI pour les cotiser dans le REER et ainsi bénéficier potentiellement d'un meilleur remboursement d'impôt.

Vous hésitez entre le REER et le CELI ?
Un des critères à considérer est le taux d'imposition au moment où vous décidez de retirer vos épargnes. Bien entendu, si vous pouvez vous permettre d'investir dans ces deux véhicules à la fois, il n'en tient qu'à vous !

Regardez les exemples suivants :

Reddish

Le CELI se place en situation comparable à l'accumulation d'un REER si votre taux de déduction du REER (retour d'impôt exprimé en pourcentage) équivaut au taux d'imposition en vigueur lors de votre retraite.

  • retour d'impôt : 45 %
  • taux d'imposition à la retraite : 45 %
Greenish

Le CELI est plus avantageux si le taux d'imposition lors de votre retraite est plus important que durant votre vie active (par exemple, ceux qui sont visés par la récupération de la Pension de sécurité de la vieillesse).

  • retour d'impôt : 45 %
  • taux d'imposition à la retraite : 55 %
Bluish

Le REER est plus avantageux si votre taux d'imposition est plus faible à la retraite que durant votre vie active (ce qui est le cas pour la majorité des retraités).

  • retour d'impôt : 45 %
  • taux d'imposition à la retraite : 35 %
  REER CELI
Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3

Cotisation 2009

9 091 $

9 091 $

9 091 $

5 000 $

Retour d'impôt
(taux de déduction : 45 %)

(4 091) $

(4 091) $

(4 091) $

- $

Coût net

5 000 $

5 000 $

5 000 $

5 000 $

Accumulation dans 20 ans
(6 %)

29 156 $

29 156 $

29 156 $

16 036 $

Taux d'imposition à la retraite

35 %

45 %

55 %

0 %

Impôts

(10 205) $

(13 120) $

(16 036) $

- $

Valeur nette

18 951 $

16 036 $

13 120 $

16 036 $

Les exemples présentés dans ce tableau constituent des hypothèses uniquement et servent à illustrer les avantages que peuvent présenter ces deux produits dans des conditions précises.

Les informations contenues sur cette page ne constituent aucunement des conseils ou avis. Le client convient de faire valider en tout temps le caractère avantageux des solutions décrites par son conseiller ou fiscaliste. Finalement, les informations contenues dans cette page ne créent aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale ou ses filiales.

Vous souhaitez épargner pour d'éventuels imprévus ?

Les sommes investies dans votre CELI peuvent être un excellent moyen pour bâtir un fonds d'urgence. En effet, la flexibilité qu'offre le CELI fait de lui un outil hors pair pour les imprévus, car les retraits3 faits de votre CELI ne sont pas imposables.

3 Les sommes retirées de votre CELI pourront être déposées à nouveau à compter de l'année suivante.

Vous souhaitez épargner pour l'achat d'une propriété ?

Il s'agit de votre première maison ?
Rien ne vous empêche de cotiser à la fois à votre REER et à votre CELI. Pour l'achat d'une première maison, combinez les avantages de ces deux solutions !

Commencez par mettre des sommes de côté dans votre CELI, puis cotisez au REER à l'aide des épargnes accumulées à votre CELI. Après les 90 jours suivants vos premières cotisations4 au REER, vous pourriez avoir droit de bénéficier du RAP5, le Régime d'Accession à la Propriété. Vous et votre conjoint pourrez ainsi retirer un maximum de 25 000 $ de votre REER, sans avoir à payer d'impôt.

Vous souhaitez acheter une maison, mais il ne s'agit pas de la première ?
Si vous n'êtes pas admissible au RAP, le CELI demeure un excellent outil pour épargner en vue de l'achat d'une maison. Vous pourrez épargner à l'abri de l'impôt et retirer les sommes une fois que vous aurez trouvé la maison de vos rêves !

4 Vos cotisations au REER doivent demeurer au compte REER au moins 90 jours avant de les retirer pour participer au RAP.
5 Pour être admissible au RAP, l'habitation choisie devra être située au Canada, achetée ou construite avant le 1er octobre de l'année civile suivant celle du retrait de votre REER et destinée à être le lieu principal de résidence, et ce, au plus tard un an après avoir été achetée ou construite. Vous et votre conjoint pourrez chacun retirer jusqu'à 25 000 $ de vos REER. Vous aurez 15 ans, à compter de la deuxième année civile suivant le retrait de vos REER, pour remettre les montants retirés. Votre remboursement annuel devra correspondre au 1/15 du retrait total.

 

Vous avez droit à des prestations du gouvernement et vous souhaitez minimiser l'effet de vos revenus de placement sur celles-ci ?

Ni le revenu accumulé dans un CELI, ni les retraits, ne modifient vos droits à des prestations gouvernementales ou crédits d'impôt fondés sur le revenu comme : le Supplément de revenu garanti (SRG), la Pension de sécurité de la vieillesse (PSV) et l'assurance-emploi.

En d'autres mots, peu importe les montants générés ou retirés, vous recevrez les mêmes prestations que si nous ne contribuiez pas à un CELI.

Vous contribuez déjà au maximum de votre REER ?

En plaçant vos épargnes additionnelles dans un CELI, vos revenus de placement ne seront pas imposés.

Vous êtes retraité ?

Si vous bénéficiez d'un surplus d'épargne une fois à la retraite, vous pourrez investir ces économies dont vous n'avez pas encore besoin dans un CELI. Les revenus générés par vos économies seront à l'abri de l'impôt. De plus, ni le revenu accumulé dans un CELI, ni les retraits, ne modifient vos droits à des prestations gouvernementales ou crédits d'impôt fondés sur le revenu comme : le Supplément de revenu garanti (SRG) et la Pension de sécurité de la vieillesse (PSV).

Vous avez plus de 71 ans et votre conjoint n'est pas plus jeune que vous ? Contrairement au REER, vous pouvez continuer à épargner dans un CELI, car il n'y a pas de limite d'âge.

Visualisez trois scénarios possibles à la retraite

  • Lucie prévoit prendre sa retraite à l'âge de 65 ans.
  • Elle a 110 000 $ dans son Régime enregistré d'épargne-retraite (REER).
  • Elle reçoit une prestation du Régime des rentes du Québec (RRQ) de 500 $ par mois, plus la Pension de sécurité de la vieillesse (PSV) et le Supplément de revenu garanti (SRG).
  • Son coût de vie est de 19 750 $ (annuellement).
  • Ses placements lui procurent un rendement de 6 %.
ampoule

Pour que la stratégie REER de Lucie soit aussi efficace que l'investissement dans un CELI, Lucie devrait faire passer son coût de vie à 18 150 $ au lieu de 19 750 $.

Analyse de 3 scénarios

Conserver le REER*
Si Lucie conserve son REER aux conditions mentionnées; les fonds de son REER seront épuisés lorsqu'elle atteindra l'âge de 79 ans.

graphique_reer

Encaisser le REER sur 3 ans et le placer dans un compte non enregistré*
Si Lucie encaisse son REER sur une période de 3 ans et qu'elle le place dans un compte non enregistré, ses fonds seront épuisés lorsqu'elle atteindra l'âge de 88 ans.

graphique_non-enregistre

Encaisser le REER sur 3 ans et utiliser le CELI*
Si Lucie encaisse son REER sur une période de 3 ans et qu'elle dépose son épargne dans un compte non-enregistré et dans le CELI au gré de ses droits de cotisation, ses fonds seront épuisés lorsqu'elle atteindra l'âge de 100 ans.

graphique_celi

* Les données présentées dans ces graphiques sont hypothétiques. Les calculs ne sont fournis qu'à titre indicatif et servent à illustrer les avantages que pourrait comporter l'utilisation d'un CELI dans des conditions identiques.

   

1 Particulier autre que Fiducie