Communiqués de presse

Assemblée annuelle 2007 de la Banque Nationale : des assises solides pour poursuivre la croissance

Montréal, le 7 mars 2007 -

La Banque Nationale du Canada a tenu, aujourd’hui à Montréal, son assemblée annuelle des actionnaires au cours de laquelle ses deux principaux dirigeants, MM. Réal Raymond, président et chef de la direction, et Louis Vachon, chef de l’exploitation, ont commenté les bilans de l’exercice financier 2006 et du premier trimestre 2007, caractérisés par la diversité et l’équilibre.

« Depuis le début de l’année 2002, la valeur boursière de l’entreprise a été multipliée par deux, pour atteindre plus de 10 milliards $. Pour les actionnaires, cela s’est traduit par un rendement plus qu’intéressant sur leurs investissements. En effet, le rendement de l’action ordinaire, en tenant compte du réinvestissement des dividendes, a été de 24 % en moyenne sur cinq ans, » a déclaré M. Raymond.

Une position avantageuse pour l’avenir
« Nous possédons les atouts qui devraient nous permettre d’afficher le même niveau d’excellence à l’avenir, a indiqué M. Raymond. Les six facteurs clés ayant contribué au succès de l’entreprise ces dernières années sont toujours d’actualité, soit une position de force au Québec, des opérations ciblées à l’extérieur du Québec, la satisfaction de la clientèle qui s’appuie sur une offre de qualité, des économies d’envergure au moyen d’une offre de produits dense et variée, une excellente capitalisation et des partenariats pour accroître les revenus et réduire les coûts. »

« C’est en s’appuyant sur la recherche constante de l’équilibre entre les parties prenantes – employés, clients et actionnaires – que ces facteurs clés du développement d’affaires prennent toute leur force, » a déclaré M. Raymond.

Le président a toutefois indiqué que la contribution de l’industrie bancaire à l’économie doit s’accroître. Selon lui, rien ne justifie que les banques canadiennes ne puissent pas se mesurer pleinement aux assureurs. En effet, il est toujours interdit aux banques de mettre totalement à profit leur expertise en matière de conception et de distribution de produits d’assurance. « Pourtant, cela se traduirait par une facilité d’accès accrue, de faibles coûts et des innovations continues, » a-t-il ajouté.

Réal Raymond, qui quittera ses fonctions au mois de juin prochain, a remercié les membres du conseil d’administration et du comité de direction, de même que les employés pour leur appui tout au long de son mandat. « Par sa position privilégiée au Québec et sa capacité de développer des affaires rentables dans des créneaux choisis à l’extérieur de la province, la Banque a contribué de manière distinctive à l’évolution du secteur canadien des services financiers. »

Des résultats enviables
Louis Vachon, chef de l’exploitation et successeur désigné de M. Raymond, a présenté les excellents résultats financiers de l’exercice 2006 de même que ceux du premier trimestre 2007, en soulignant le bénéfice net record de 871 millions $ réalisé en 2006, ainsi que l’atteinte ou le dépassement de tous les objectifs financiers. « La croissance s’est d’ailleurs poursuivie à un bon rythme au premier trimestre de 2007, avec un bénéfice net record de l’ordre de 240 millions $, » a-t-il précisé.

M. Vachon a tenu à remercier le conseil d’administration de la confiance qu’il lui a témoignée en le nommant chef de l’exploitation l’été dernier. Il a mentionné qu’il avait eu l’occasion, au cours des derniers mois, de mieux cerner les enjeux qui influencent le développement des activités de la Banque auprès des particuliers et des PME, tout en bénéficiant de l’appui et de l’expérience de Réal Raymond.

Soulignant le précieux héritage que ce dernier lui a laissé, M. Vachon a indiqué que la Banque peut compter sur une équipe de direction solide, une stratégie bien définie et une santé financière certaine. « Réal a constamment prôné la recherche de l’équilibre entre le rendement financier, les aspirations des employés et la satisfaction des clients, a-t-il déclaré. Ce concept occupe aujourd’hui une place centrale dans les décisions. Par ailleurs, de mon point de vue privilégié, je suis à même de constater à quel point l’équilibre entre ce que j’appelle nos trois pôles métiers, soit les compétences regroupées dans les secteurs Particuliers et Entreprises, Gestion de patrimoine et Marchés financiers, a encore été renforcé ces dernières années. »

M. Vachon a conclu son allocution en disant que la richesse des expertises et la grande notoriété de la Banque au Québec lui permettront d’accentuer sa pénétration des marchés et d’en développer de nouveaux au cours des prochaines années et ce, afin de poursuivre son rôle de moteur du développement économique québécois.

« C’est donc avec grande confiance que j’aborde ces nouveaux défis, » a-t-il mentionné aux actionnaires de la Banque, en précisant qu’il mettrait ses efforts et son talent à contribution afin d’être à la hauteur de la confiance qu’ils lui témoignent et de rallier l’ensemble de la Banque autour d’objectifs ambitieux.

À propos de la Banque Nationale du Canada
La Banque Nationale du Canada est un groupe intégré qui fournit des services financiers complets à sa clientèle de particuliers, de PME et de grandes entreprises dans son marché principal, ainsi que des services spécialisés à ses autres clients dans le monde. La Banque Nationale offre toute la gamme des services bancaires, y compris ceux destinés aux grandes sociétés, et tous les services d'une banque d'investissement. Elle est active sur les marchés internationaux de capitaux et, par l'entremise de ses filiales, en courtage des valeurs mobilières, en assurance, en gestion de patrimoine ainsi qu'en gestion de fonds communs de placement et de régime de retraite. La Banque Nationale est une entreprise dont l'actif s’élève à plus de 120 milliards de dollars et qui, avec ses filiales, emploie 16 908 personnes. Ses titres sont cotés à la Bourse de Toronto (NA: TSX). Pour de plus amples renseignements, visitez le site de la Banque à www.bnc.ca.

Renseignements (Le numéro de téléphone ci-dessous est à l'usage exclusif des journalistes et des autres représentants des médias ) :

Denis Dubé
Directeur principal, Service des relations publiques
Banque Nationale du Canada
Tél. : (514) 394-8644