Communiqués de presse

La Banque Nationale a su gagner la confiance de ses parties prenantes

Montréal, le 20 avril 2005 -

Dans le cadre de son allocution intitulée La confiance : un levier de gestion, M. Réal Raymond, président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada, a partagé aujourd’hui, avec les membres de l’Association des MBA du Québec, l'expérience vécue par la Banque quant au défi de susciter la confiance de ses parties prenantes et de l'utiliser subséquemment pour faire progresser l'entreprise.

Au cours de son allocution, M. Raymond a démontré que la première banque au Québec a su développer, par la mise en place d’un plan d’action, la confiance et gagner la reconnaissance de ses clients, de ses employés, de ses actionnaires et de la communauté, tout en répondant aux motivations de chacun.

Ainsi, pour relever ce défi de gestion, la Banque Nationale a posé des gestes concrets dans le but d’accroître la satisfaction de ses quatre piliers. En effet, pour répondre aux attentes de ses clients, un pilier essentiel de son développement, l’institution financière a notamment consacré d’importants efforts à la qualité de son service en termes de compétence, d’accessibilité, de prévenance et de rapidité. Des actions ont aussi été posées en matière de recrutement, de formation et de rétention de la main-d’œuvre, ainsi que d’amélioration des pratiques de gestion, et ce, afin de mobiliser son personnel  dont l’implication est la clé de la réussite de toute stratégie d’affaires.

Pour les investisseurs sur les marchés financiers, rendement et saine gestion vont de pair. « Nous avons mis en place une stratégie de gestion du portefeuille de nos activités axée sur la création de valeur pour nos actionnaires. Nous nous sommes défaits d’activités qui ne rencontraient plus nos objectifs de rendement et avons redéployé le capital vers nos marchés prioritaires », soulignait M. Raymond quant à la reconnaissance du troisième pilier de la Banque Nationale.

Finalement, l’engagement social de la Banque et celui de son personnel dans des activités philanthropiques ainsi que son soutien à l'éducation, à la santé, aux arts et aux démunis, ont consolidé auprès de la communauté son image de citoyen corporatif responsable.

«Le succès d’une organisation passe par le ralliement de toutes ses parties prenantes. La Banque Nationale s’est récemment donné une vision qui se veut le reflet de ses valeurs et qui inspire son engagement envers ses quatre piliers », de conclure le président et chef de la direction de la Banque Nationale.

L’allocution de M. Raymond intitulée La confiance : un levier de gestion, est disponible sur le site Internet de la Banque Nationale à l’adresse suivante : http://www.bnc.ca, sous la rubrique Information corporative/Interventions publiques/Interventions publiques 2005.

À propos de la Banque Nationale du Canada
La Banque Nationale du Canada est un groupe intégré qui fournit des services financiers complets à sa clientèle de particuliers, de PME et de grandes entreprises dans son marché principal, ainsi que des services spécialisés à ses autres clients dans le monde. La Banque Nationale offre toute la gamme des services bancaires, y compris ceux destinés aux grandes sociétés, et tous les services d'une banque d'investissement. Elle est active sur les marchés internationaux de capitaux et, par l'entremise de ses filiales, en courtage des valeurs mobilières, en assurance, en gestion de patrimoine ainsi qu'en gestion de fonds communs de placement et de régime de retraite. La Banque Nationale est une entreprise dont l'actif s’élève à plus de 90 milliards de dollars et qui, avec ses filiales, emploie près de 17 000 personnes. Ses titres sont cotés à la Bourse de Toronto (NA: TSX). Pour de plus amples renseignements, visitez le site de la Banque à www.bnc.ca.

Information : (Le numéro de téléphone ci-dessous est à l'usage exclusif des journalistes et des autres représentants des médias) :

Johanne Bissonnette
Service des relations publiques
Banque Nationale du Canada
Téléphone : (514) 394-6500