Communiqués de presse

Banque Nationale : savoir saisir les opportunités

Montréal, le 2 mars 2005 -

Lors de l'assemblée annuelle des actionnaires tenue aujourd'hui, le président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada, M. Réal Raymond, a démontré que la Banque Nationale a su voir et saisir les opportunités sur les différents marchés où elle fait affaire.

Ainsi, dans un secteur financier en pleine mutation et malgré une concurrence accrue,le bénéfice par action de la Banque Nationale a progressé de 80 % depuis 1999, passant de 2,28 $ à 4,10 $. Au cours de la même période, son dividende a plus que doublé, passant de 0,70 $ à 1,42 $. Quant au multiple cours/bénéfice, il a augmenté de 7,9 à 11,9 fois le bénéfice par action. Pour la même période, le cours de l’action est passé de 17,90 $ à 48,78 $, une hausse de 173 %, soit la plus importante hausse enregistrée parmi les grandes banques.

La Banque Nationale a su appliquer avec rigueur, discipline et professionnalisme sa stratégie de banque super régionale en produisant les résultats annoncés. « Elle a attiré l’attention des marchés financiers et renforcé leur confiance quant à notre aptitude à être à la hauteur de leurs attentes grandissantes », a expliqué M. Raymond.

Des initiatives qui portent fruit

Au cours des dernières années, la Banque Nationale a mis en place un plan d’action qui a contribué à transformer l’entreprise à tous les niveaux. « Depuis 1999, nous avons réussi à diversifier nos revenus qui ont crû en moyenne de 8 % par année » a rappelé le président et chef de la direction de la Banque Nationale. «Par ailleurs, le portefeuille de prêts a été considérablement assaini, avec un impact important sur les dotations aux pertes sur créances. Quant à la productivité, nous faisons la preuve, année après année, qu’il est possible d’être aussi efficace que des institutions de plus grande taille. Tous ces développements ont engendré une croissance moyenne du bénéfice net de 11,7 % sur cinq ans » a-t-il ajouté.

Des initiatives visant l’accroissement de la satisfaction de la clientèle et la mobilisation du personnel, de même que la recherche continue d’efficacité, ont également appuyé la performance de l’entreprise.

Maintenir le cap et développer les acquis

En accord avec sa vision d’entreprise, la Banque Nationale poursuivra la mise en œuvre rigoureuse de son plan d’affaires en maintenant le cap sur ses principales orientations et en exploitant le potentiel de plusieurs stratégies déjà amorcées.

La Banque continuera de privilégier les opportunités les plus immédiates, tant au sein de ses activités et champs d’expertise qu’au point de vue géographique. La rentabilité demeurera toujours au premier plan de ses préoccupations, autant pour ce qui est du développement interne que pour les acquisitions.

Pour le président et chef de la direction, les opérations bancaires et la gestion de patrimoine font partie notamment des axes de développement privilégiés par l’institution. La performance de la force de vente en succursale, plus particulièrement la présence accrue de planificateurs financiers, et l’offre de produits bancaires novateurs, comme la nouvelle option hypothécaire « Tout-En-Un », ont permis d’atteindre, en 2004, l’objectif d’accroissement de la part du portefeuille de ses clients qu’elle s’était fixé pour l’année 2006.

Par ailleurs, le succès obtenu grâce aux partenariats de distribution de produits bancaires confirme que cette stratégie offre un levier exceptionnel pour percer les marchés ailleurs au Canada. De plus, en raison de sa forte présence dans le marché des PME, la Banque est en excellente position pour gérer le patrimoine personnel des entrepreneurs.

Concernant le service aux entreprises, la Banque a déployé un réseau de directeurs de comptes pour sa clientèle d’entreprises déposantes et a introduit les « Solutions FlexAffaires », des services transactionnels spécialement adaptés aux entreprises et aux travailleurs autonomes. Elle a aussi mis sur pied un service de financement spécialisé dans le domaine prometteur de la santé. La croissance des prêts dans le secteur de l’énergie et dans le financement de productions agricoles et agroalimentaires en Ontario et dans l’Ouest du Canada démontre bien la capacité de la Banque à saisir les opportunités dans des marchés ciblés.

Quant au secteur des marchés financiers, il constitue aussi un pôle stratégique de développement. « Avec le renforcement des activités de financement d’entreprises, les acquisitions et l’ajout de nouvelles compétences comme la gestion alternative et les produits dérivés de crédit, nous avons bâti un portefeuille équilibré qui permet de tirer parti de tous les types d’environnement sur les marchés financiers », a rappelé M. Raymond.

En terminant, le président et chef de la direction de la Banque Nationale a communiqué aux actionnaires un énoncé de vision qui illustre les valeurs partagées par ceux et celles qui contribuent à son succès : « La Banque Nationale vise à être reconnue comme une institution financière prospère, moderne et efficace, se démarquant par son leadership, son sens de l’innovation et sa qualité de service et s’appuyant sur sa position de force au Québec pour rayonner ailleurs au Canada et dans d’autres marchés choisis. »

Dans l’esprit de cet énoncé, la Banque veillera à se donner les moyens de ses ambitions, de bien servir sa clientèle avec un personnel mobilisé et à rencontrer les attentes élevées de ses actionnaires.

À propos de la Banque Nationale du Canada
La Banque Nationale du Canada est un groupe intégré qui fournit des services financiers complets à sa clientèle de particuliers, de PME et de grandes entreprises dans son marché principal, ainsi que des services spécialisés à ses autres clients dans le monde. La Banque Nationale offre toute la gamme des services bancaires, y compris ceux destinés aux grandes sociétés, et tous les services d'une banque d'investissement. Elle est active sur les marchés internationaux de capitaux et, par l'entremise de ses filiales, en courtage des valeurs mobilières, en assurance, en gestion de patrimoine ainsi qu'en gestion de fonds communs de placement et de régime de retraite. La Banque Nationale est une entreprise dont l'actif s’élève à plus de 90 milliards de dollars et qui, avec ses filiales, emploie près de 17 000 personnes. Ses titres sont cotés à la Bourse de Toronto (NA: TSX). Pour de plus amples renseignements, visitez le site de la Banque à www.bnc.ca.

Informations : (Le numéro de téléphone ci-dessous est à l'usage exclusif des journalistes et des autres représentants des médias ) :

Denis Dubé
Directeur des relations publiques
Banque Nationale du Canada
Tél. : (514) 394-8644