Communiqués de presse

REER 2004 : quelles catégories d'actifs privilégier?

Montréal, le 9 février 2004 -

En cette période de REER, où le marché boursier canadien a progressé de 24,3 % depuis 2003, où l'indice américain Dow Jones s'est illustré avec une hausse de 25,3 % et l'indice technologique Nasdaq a littéralement explosé avec un rebond de près de 50 %, quelles sont les catégories d'actif à privilégier?

" La réponse est simple : il est inutile de chercher la recette miracle. Les investisseurs ne doivent pas se laisser influencer par les rendements passés. C'est leur profil d'investisseur qui caractérise le choix des catégories d'actif ", soulignait M. Jean Blouin, vice-président, Solutions de crédit et placement aux particuliers à la Banque Nationale. " D'ailleurs, des études ont démontré que 91,5 % du rendement d'un portefeuille provient, non pas du choix de titres ou de la synchronisation des marchés financiers, mais plutôt de la répartition des actifs choisis en fonction d'un profil déterminé ", rappelait M. Blouin.

Dans ce contexte, l'investisseur a avantage à prendre le temps de bien déterminer ses objectifs et son profil. Pour ce faire, il doit évaluer le rendement qu'il souhaite obtenir, la flexibilité et la sécurité qu'il recherche et évaluer sa tolérance au risque. Une fois son profil déterminé, l'investisseur a tout intérêt à privilégier une saine diversification de son portefeuille par catégories d'actifs. Elle lui permettra de réduire le risque et d'augmenter le potentiel de rendement de ses placements. Son portefeuille devrait être composé d'une proportion variée d'actifs en liquidité, à revenu fixe et en actions.

Prenons l'exemple d'un investisseur qui recherche un bon potentiel de croissance à long terme, qui est prêt à investir dans les marchés boursiers tout en conservant des placements plus sécuritaires. À la Banque Nationale ce profil correspond à une répartition d'actif équilibrée, soit :

45% en revenu fixe ;
30% en actions mondiales ;
25% en actions canadiennes ;

Le Portefeuille Stratégique Équilibré de la Banque Nationale permet donc, grâce à un rééquilibrage périodique, de maintenir l'équilibre entre le profil et la répartition des actifs du client, ce qui lui assure un rendement maximal.

Aussi, pour diminuer la volatilité du Portefeuille Stratégique et accentuer le potentiel de rendement, 10% à 20 % du portefeuille de l'investisseur pourrait être investi dans le CPG Gestion active. Ce dernier vise à tirer profit de tous les mouvements des marchés financiers, qu'ils soient à la hausse ou à la baisse. En plus d'offrir la garantie du capital, il offre un potentiel de rendement plus élevé qu'un CPG traditionnel, une diversification maximale et il permet de réduire les variations de la valeur du portefeuille.

À propos de la Banque Nationale du Canada

La Banque Nationale du Canada est un groupe intégré qui fournit des services financiers complets à sa clientèle de particuliers, de PME et de grandes entreprises dans son marché principal, ainsi que des services spécialisés à ses autres clients dans le monde. La Banque Nationale offre toute la gamme des services bancaires, y compris ceux destinés aux grandes sociétés, et tous les services d'une banque d'investissement. Elle est active sur les marchés internationaux de capitaux et, par l'entremise de ses filiales, en courtage des valeurs mobilières, en assurance, en gestion de patrimoine ainsi qu'en gestion de fonds communs de placement et de régime de retraite. La Banque Nationale est une entreprise dont l'actif est de plus de 82 milliards de dollars et qui, avec ses filiales, emploie près de 17 000 personnes. Ses titres sont cotés à la Bourse de Toronto (NA: TSX). Pour de plus amples renseignements, visitez le site de la Banque à www.bnc.ca .

Informations (le numéro de téléphone et l'adresse électronique ci-dessous sont réservés à l'usage exclusif des journalistes et autres représentants des médias.)

 

Denis Dubé
Directeur des relations publiques
Banque Nationale du Canada
Tél. : (514) 394-8644
Courriel : denis.dube@bnc.ca