Communiqués de presse

La Banque Nationale annonce la nomination de Manuel Morales comme scientifique en chef, Intelligence artificielle

Montréal, le 14 mai 2018 -

La Banque Nationale est heureuse d’annoncer que Manuel Morales agira à titre de scientifique en chef, Intelligence artificielle au sein de ses rangs. Le chercheur émérite de l’Université de Montréal aura pour mission principale de piloter la recherche et l’implantation de solutions technologiques en intelligence artificielle à la Banque Nationale dans le but d’améliorer l’expérience client.

Manuel Morales est professeur agrégé au département de mathématiques et de statistique de l’Université de Montréal. Lauréat de plusieurs prix pour des recherches appliquées en intelligence artificielle, il a aussi contribué à la publication de nombreux articles dans le domaine. M. Morales consacrera la moitié de son temps à la Banque Nationale de sorte à pouvoir poursuivre ses fonctions à l’Université.

Citations
« Dans un contexte de transformation numérique accélérée, l’humain est plus important que jamais. En créant un poste de scientifique en chef, Intelligence artificielle, et en embauchant Manuel, nous voulons assurer une direction claire à nos différentes initiatives dans le domaine de l’intelligence artificielle et accélérer l’innovation », a déclaré David Furlong, premier vice-président, Intelligence artificielle, capital de risque et chaîne de blocs à la Banque Nationale. 

« Je suis très heureux de me joindre à une institution d’envergure comme la Banque Nationale. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’opportunité de contribuer à développer des solutions concrètes pour simplifier la vie des gens, a mentionné Manuel Morales. Je compte mettre tout mon savoir et mon expertise au service des équipes en place afin de positionner la Banque comme un leader en matière d’innovation. »

Des programmes pour le recrutement de talents
L’atteinte des objectifs de la Banque passe par l’attraction et le développement de main-d’œuvre qualifiée. Plusieurs initiatives ont été mises sur pied dans cette optique :

  • Recrutement en cours d’une équipe de scientifiques dans le domaine de l’intelligence artificielle pour contribuer à définir et à implanter des solutions à travers l’organisation.
  • Programme de rotation pour scientifiques de données – Offert depuis 2017, ce programme de deux ans, qui est en fait un emploi permanent, permet de faire une série de séjours de 6 mois dans différentes unités d’affaires avant d’accéder à une affectation spécifique.
  • Stages d’été – Une soixantaine d’étudiants universitaires et collégiaux se joindront à la Banque pour l’été. Ceux-ci relèveront divers défis dans des domaines de pointe, dont la cybersécurité, les données, le développement mobile et le développement logiciel.

À propos de la Banque Nationale du Canada
Forte d’un actif de 251 milliards de dollars au 31 janvier 2018, la Banque Nationale du Canada, avec ses filiales, est l’un des plus importants groupes financiers intégrés canadiens. Elle compte plus de 21 000 employés dans des fonctions à contenu élevé de savoir, et a été maintes fois primée pour ses qualités d’employeur et son engagement à l’égard de la diversité. Ses titres sont cotés à la Bourse de Toronto (TSX : NA). Suivez ses activités sur bnc.ca ou par l’entremise de réseaux sociaux comme Facebook, LinkedIn et Twitter.

Pour plus de renseignements :
Marie-Pierre Jodoin
Directrice principale, Affaires publiques
Banque Nationale
Tél. : 514 394-4209