Communiqués de presse

La Circulaire de la Banque Nationale du Canada est maintenant disponible

Montréal, le 5 mars 2015 -

Les femmes représentent 44 % des candidatures au conseil d’administration

La Banque Nationale du Canada (TSX : NA) a annoncé aujourd’hui le dépôt auprès des autorités en valeurs mobilières et l’envoi à ses actionnaires de l’avis de convocation à l’assemblée annuelle, qui se tiendra le 15 avril 2015 à Drummondville (Québec) ainsi que de la circulaire de sollicitation de procurations de la direction. La Circulaire peut être consultée au www.bnc.ca/circulaire.

La Circulaire contient notamment de l’information détaillée sur l’assemblée annuelle de la Banque, les candidats à un poste d’administrateur ainsi que l’approche du conseil d’administration en matière de rémunération de la haute direction pour l’exercice financier qui s’est terminé le 31 octobre 2014. Tous les candidats proposés à l’élection cette année sont actuellement administrateurs de la Banque Nationale, à l’exception d’Andrée Savoie. Pour sa part, Gérard Coulombe ne sollicitera pas le renouvellement de son mandat d’administrateur.

« Au nom des actionnaires et des employés, je tiens à remercier M. Coulombe pour son engagement indéfectible envers la Banque Nationale. Depuis 1994, il a contribué à faire progresser l’institution sur différents aspects touchant la gouvernance et les affaires, et il a partagé son vaste savoir avec ses collègues du conseil d’administration au bénéfice de toute la Banque », a affirmé Jean Houde, président du conseil d’administration.

Par ailleurs, la candidature proposée d’Andrée Savoie, présidente et directrice générale de Construction Acadienne Ltée, porte à 44 % le pourcentage de candidates à un poste d’administrateur au sein de la Banque, soit un niveau plus élevé que la cible d’un tiers d’administratrices élues établie par le conseil d’administration. Cette représentativité, jointe à la proportion de 42 % de femmes occupant des postes de direction, confirment le leadership pancanadien de la Banque Nationale en termes de diversité homme-femme. La Banque Nationale est dans ce contexte partie à l’accord mis sur pied par Catalyst, qui regroupe plusieurs grandes entreprises et ayant pour objectif d’accroître le nombre de femmes siégeant au sein de conseils d’administration au Canada.

Une performance financière distinctive

Encore une fois cette année, la Banque a su se démarquer par une croissance soutenue de ses affaires, attribuable notamment à la diversification grandissante et équilibrée de ses activités. Les revenus totaux excluant les éléments particuliers ont progressé de 8 % pour atteindre 5 638 M$ au cours de l’exercice 2014. Le résultat dilué par action excluant les éléments particuliers a atteint une croissance de 11 %, ce qui porte son total pour l’année à 4,48 $.

En tenant compte de l’appréciation du titre et du versement des dividendes, la Banque Nationale a représenté le meilleur investissement parmi les grandes banques canadiennes en 2014 avec un rendement total à l’actionnaire de plus de 21 %. Cette performance distinctive est également observée sur de plus longues périodes, comme en témoigne le rendement total moyen réalisé au cours des cinq et dix dernières années. Dans cette veine, l’annonce récente d’une neuvième augmentation du dividende depuis 2010 (pour un montant annualisé de 2,00 $ par action) place la Banque Nationale en bonne posture pour conserver sa position de chef de file bancaire canadien en termes de rendement à l’actionnaire.

« En 2014, la Banque a affiché une diversification de ses activités encore jamais atteinte dans son histoire, a poursuivi M. Houde. En effet, la proportion des revenus hors-Québec atteint maintenant 40%, ce qui se traduit aujourd’hui par une présence prépondérante dans de nombreux centres canadiens. Le dernier exercice financier s’est aussi soldé à nouveau par d’excellents résultats financiers et une accélération de la transformation de la Banque Nationale, afin de servir encore mieux l’ensemble des besoins des clients. Le nombre de clients traitant avec la Banque Nationale progresse avec constance et la mobilisation des employés demeure toujours solide. »

Compte tenu de cette performance et du positionnement de la rémunération du président et chef de la direction par rapport au marché, le conseil d’administration a approuvé la rémunération totale directe de Louis Vachon d’un montant de 8 239 320 $ en 2014.

Lors de l’Assemblée, le conseil d’administration de la Banque Nationale soumettra de nouveau au vote consultatif des actionnaires son approche en matière de rémunération de la haute direction, ayant été parmi les premiers à souscrire à cette pratique au Canada.

La Circulaire contient aussi des renseignements relatifs au conseil d’administration et à ses comités, d’autres détails concernant l’élection des administrateurs et la nomination de l’auditeur indépendant ainsi que des propositions présentées par un actionnaire.

À propos de la Banque Nationale du Canada
Forte d’un actif de 214 milliards de dollars au 31 janvier 2015, la Banque Nationale du Canada (www.bnc.ca), avec ses filiales, forme l’un des plus importants groupes financiers intégrés canadiens. Elle emploie plus de 20 000 personnes et est un employeur de choix reconnu. Ses titres sont cotés à la Bourse de Toronto (TSX : NA). Suivez ses activités par l’entremise des réseaux sociaux et prenez la mesure de son engagement social en visitant jecomprends.ca et engagement.banquenationale.ca.

Renseignements (Les numéros de téléphone ci-dessous sont à l'usage exclusif des journalistes et des autres représentants des médias ainsi que des actionnaires.) :

Claude Breton
Vice-président, Affaires publiques et Relations investisseurs
Banque Nationale du Canada
Tél. : 514 394-8644                                                                          

Hélène Baril
Directrice principale, Relations avec les investisseurs
Banque Nationale du Canada
Tél. : 514 394-0296