Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

L'intelligence d'affaires à l'ère des réseaux sociaux

17 octobre 2016 par Banque Nationale
DefaultArticleImageAltText

Il y a plus de trois milliards d’utilisateurs d’Internet dans le monde, et plus de deux milliards d’entre eux possèdent un compte actif sur les réseaux sociaux. Ces plateformes sont devenues avec le temps de véritables véhicules marketing, générant des données d’une valeur inestimable pour les entreprises.

Contenu

De nos jours, utiliser les médias sociaux est un passage obligé. Les données tirées de ces plateformes confèrent aux entreprises une intelligence d’affaires qui les aide non seulement à demeurer compétitives, mais également à rester en tête de file.

Quelles sont ces données?

Il existe plusieurs types de données, mais ce sont les données personnelles – celles à caractère démographique et géographique, coordonnées, pages et statuts aimés, etc. –, fournies par les médias sociaux et conférant une intelligence d’affaires, qui sont d’une valeur inestimable.

Vous pouvez aussi tirer profit des données transactionnelles et Web, telles que les sources de trafic, les renvois à la page d’accueil, le nombre de clics et d’ouvertures, et l’achalandage total. Les données transactionnelles comprennent tout ce qui requiert une action : cliquer sur une annonce, acheter un article ou simplement parcourir un site Web. À peu près tous les sites Web collectent ce genre de données.

Pourquoi les données sont-elles importantes pour les entreprises?

Chaque jour sont faits : 500 millions de tweets, 4,5 milliards de mentions J’aime sur Facebook, et plus de 80 millions de photos et de vidéos publiées sur Instagram. Cette quantité colossale de données permet aux entreprises de mieux comprendre leurs clients : qui sont-ils, où sont-ils, qu’aiment-ils, qu’achètent-ils et comment se sentent-ils?

« Peu importe leur taille, l’industrie dans laquelle elles évoluent et leur situation géographique, toutes les entreprises peuvent utiliser ces données », dit Pat Romanelli, vice-président associé, Groupe Technologie à la Banque Nationale. « On ne peut pas négliger l’importance de l’analyse de ces données. Elles peuvent apporter des changements significatifs au sein de plusieurs secteurs comme la stratégie de marketing, la stratégie de risque, la rétention de la clientèle et l’optimisation des campagnes menées sur différents canaux. »

Quelles données les entreprises devraient-elles recueillir?

En raison de l’abondance des données disponibles, les entreprises doivent faire en sorte de collecter celles qui leur sont particulièrement pertinentes.

Une stratégie de marketing efficace est essentielle à toute croissance d’entreprise. Ainsi, les données personnelles, Web et transactionnelles auront un impact majeur sur cette stratégie.

Quels avantages y a-t-il à utiliser les données des médias sociaux?

En plus d’aider à mieux comprendre la clientèle, les données recueillies sur les médias sociaux peuvent stimuler la croissance des entreprises de plusieurs façons. Les plateformes de réseaux sociaux vous permettent d’engager la conversation directement avec les consommateurs. Ce « canal de communication ouvert » avec eux augmente la notoriété de la marque et la fidélité envers elle, en plus de vous rendre plus facile à trouver en ligne en améliorant votre achalandage Web et votre classement dans les résultats de recherche.

Investir dans les réseaux sociaux est en outre bénéfique pour les résultats financiers de votre entreprise. Ouvrir un compte est gratuit sur la majorité des plateformes. Grâce à cette collecte de données sur vos abonnés et votre achalandage, vous pouvez augmenter la présence en ligne de votre marque en diffusant des publicités ciblées basées sur la situation géographique, le statut professionnel, l’âge, le sexe du consommateur, etc. Le coût de ce genre de marketing est dérisoire comparé à la publicité traditionnelle. Selon Adweek,

1 000 personnes peuvent être rejointes sur les réseaux sociaux pour une fraction du prix qu’on voit habituellement en télévision, en médias imprimés, en affichage ou par courriel. Et la publicité ciblée vous garantit de rejoindre la clientèle spécifique que vous ciblez.

Comment les données sont-elles recueillies?

Votre façon de trouver ces données dépendra de plusieurs facteurs. « Naviguer dans l’océan des outils de données est tout un défi étant donné leur nombre », dit Pat Romanelli. « Je suggère de choisir un outil en fonction de vos aptitudes, du projet et de ses caractéristiques. »

La montée des réseaux sociaux a mené à la création d’outils analytiques conçus pour extraire, organiser et analyser l’information tirée de ce monde relativement nouveau. Les outils les plus populaires incluent Hootsuite, 33Across, Brandwatch, Google Analytics, Buffer, LocalResponse, Moz Analytics, Salesforce’s Marketing Cloud, SpoutSocial et Topsy.

Les réseaux sociaux vous donnent la chance d’écouter, et pas seulement d’entendre, ce dont vos clients actuels et potentiels parlent. Vous saurez ainsi ce qu’ils pensent de votre compagnie ou de votre produit, comment ils voient la concurrence et à quel point ils font partie prenante de votre marché. La collecte et l’analyse des données ainsi que la compréhension que ces dernières vous apportent donneront un énorme coup de pouce à votre stratégie de marketing.

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories