Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Plus que du bancaire
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Start-up: comment faire connaître un nouveau produit?

22 août 2017 par Banque Nationale
Promouvoir son produit

Lorsqu’il a cofondé le gestionnaire de mots de passe Password Box, Daniel Robichaud cherchait une façon efficace et peu dispendieuse de faire connaître son produit. Son équipe a finalement décidé de l’offrir gratuitement.

Quand un utilisateur atteignait un certain nombre de mots de passe enregistrés, on lui demandait de payer pour le service, ou d’inviter un ami à l’utiliser pour continuer à profiter de la gratuité.

Résultat ? En deux ans, l’entreprise est passée de 0 à 15 millions d’utilisateurs. Pour Password Box, ce fut la solution. Mais, il existe une foule d’autres façons de faire connaître son produit. Voici quelques pistes.

Susciter un engouement auprès de gens influents

Votre service a le potentiel d’améliorer significativement le quotidien d’une entreprise phare ? Vous êtes convaincus que votre produit saura séduire une personnalité publique, un influenceur, ou une personne bien connue dans son secteur d’activité ?

Pourquoi ne pas tenter une approche – si possible, en personne ! – pour présenter votre produit à ce grand joueur ? Qui ne risque rien n’a rien ! Il ne faut surtout pas négliger l’impact en matière de crédibilité d’avoir réussi à satisfaire des gens d’influence.

… ou d’un groupe de premiers utilisateurs !

Cibler un bassin de premiers utilisateurs est aussi une avenue intéressante pour susciter de l’engouement pour son projet. Les gens qui aiment être les premiers à adopter un nouveau produit ont une grande influence sur tous les autres qui attendent que le concept ait vraiment fait ses preuves avant de joindre le mouvement à leur tour.

Comment trouver ces premiers utilisateurs ? Identifiez des profils recherchés chez des gens, puis des endroits (réels et virtuels) où ils se retrouvent naturellement et cherchez-les.

Vous travaillez sur un produit lié au développement culturel ? Sachez que la ville de Montréal est considérée comme un chef de file en culture. Vous gagneriez donc à participer aux événements qui gravitent autour des grands influenceurs montréalais dans le domaine, comme Ubisoft, la Société des Arts Technologiques (SAT) et le Centre Phi. Et à rester à l’affût sur les réseaux sociaux. Vous pourriez trouver une mine d’or.

Vous développez plutôt un produit électronique ? Sachez que c’est à Vancouver, une ville très influencée par l’Asie, qu’on retrouve une grande quantité de premiers utilisateurs dans ce domaine.

Permettez à votre groupe de premiers utilisateurs d’essayer votre produit avant tout le monde et demandez-leur de la rétroaction pour qu’ils puissent participer à son amélioration. Ces premiers utilisateurs qui se savent choisis et privilégiés n’hésiteront pas, s’ils sont satisfaits de leur expérience, à propager la bonne nouvelle.

Créer du contenu pour enflammer les médias sociaux

Votre produit ou service peut être mis en valeur dans une vidéo ? Tentez votre chance : on ne peut jamais prévoir les résultats!

Vous êtes plutôt du type infographie comique ? Cela se partage aussi très bien sur les médias sociaux! Vos photos réussissent toujours à susciter l’émotion ? Mettez-les de l’avant.

L’idée consiste à diffuser du contenu qui vous ressemble. Parce que l’authenticité finit toujours par payer!

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Catégories

Catégories