Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Trois éléments à retenir pour être un communicateur aguerri

09 décembre 2016 par Banque Nationale
DefaultArticleImageAltText

Tous les jours, souvent même sans s’en rendre compte, on utilise nos talents de communicateurs pour négocier. Que ce soit le prix des extras avec un client, le délai de livraison avec un fournisseur, des heures supplémentaires avec un employé, le choix du restaurant avec notre conjoint, l’heure de rentrée de notre jeune adolescent. On négocie tout le temps. Voici trois éléments à garder en tête lors de vos prochaines négociations.

Contenu

1. La négociation gagnant-perdant agit sur vous de trois façons

Les effets d’une négociation sans compromis où vous tenez absolument à sortir gagnant se font sentir à trois niveaux.

 

  • Physique : votre corps est plus sollicité et vous vous fatiguerez plus rapidement.
  • Émotionnelle : vous affectez négativement la relation que vous avez avec la personne en face de vous.
  • Intellectuelle : vous écoutez pour répondre et non pour comprendre. Vous êtes donc moins présent à l’autre et inévitablement, des erreurs s’en suivront.
  • 2. Si on perd tout le temps, on change de relation

    Nous vivons dans un monde où l’offre est abondante. On peut presque toujours trouver un autre fournisseur pour tout ce dont on peut avoir besoin. De ce fait, si vous êtes constamment le seul à gagner dans une négociation avec votre client, vous détériorez constamment la relation. Tôt ou tard, votre client ira voir ailleurs.

     

    3. Une négociation gagnant-gagnant laisse place à de nouvelles opportunités

    Lorsque vous négociez en mode compromis et que les deux partis en sortent gagnants, vous laissez place à la création de nouvelles opportunités. Lorsque deux personnes veulent réellement trouver un compromis, elles agissent dans un état d’esprit positif et c’est dans ce mode que la créativité est à son meilleur. De ce fait, les participants seront en mesure d’imaginer de nouvelles possibilités de permettre à tout le monde de gagner.

     

    Finalement, faire des affaires, c’est cultiver des relations. Comment allez-vous cultiver vos relations aujourd’hui? Bonne négociation!

    Notes légales 

    Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

    Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

    Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

    Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

    Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

    Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

    Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

    Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

    Catégories

    Catégories