Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Portrait d'entrepreneure: Vicky Girouard de MotivOp

24 avril 2016 par Banque Nationale
Vicky Girouard, MotivOp

Après une première expérience entrepreneuriale qui se solde par un échec, Vicky Girouard se retrousse les manches et imagine un produit pour aider les gens… à retrouver la motivation.

Contenu

Ainsi naît MotivOp, une boîte qui commercialise des phrases inspirantes autocollantes pour miroir.

Qu’est-ce que MotivOp ?

La mission de l’entreprise est de motiver, inspirer et encourager les gens dans leur quotidien en trouvant des produits qui les aideront à garder une attitude positive. Les premiers produits mis en vente sont les autocollants électrostatiques sur lesquels on peut trouver des phrases comme : « J’écoute mon intuition» ou « Tu es formidable ! Ne l’oublie pas ! » Les incidents sur mon parcours m’ont prouvé qu’il était important d’être entouré de positif dans les moments difficiles…

Pourquoi a-t-on besoin d’encouragement ?

J’ai beaucoup réfléchi à cette question, particulièrement depuis qu’on m’a approchée pour écrire un livre sur le sujet. Depuis plusieurs années, les gens travaillent plus avec leur tête qu’avec leurs mains. Contrairement à autrefois où on labourait les champs, où l’on construisait des bateaux et que l’on pouvait voir nos réalisations, aujourd’hui, on travaille avec sa tête. Du coup, on a l’impression de travailler constamment sans jamais en voir les résultats concrets. Ce mode de vie surchargé nous éloigne de ce besoin fondamental de l’humain : être aimé et valorisé.

Et vous, quelle est la phrase motivante qui vous a le plus encouragée ?

Celle qui m'a convaincue de faire le grand saut de l’emploi sécurisant vers le monde des affaires, c’est la phrase : « Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait », de Mark Twain. Parfois, il faut être un peu naïf pour se lancer en affaires, parce que si on savait ce qui nous attend… on ne le ferait peut-être pas !

Vous avez fait beaucoup de bénévolat, qu’en retirez-vous ?

Le genre d’entreprise que j’ai créée est le fruit de ces années de bénévolat. C’est le résultat de ce désir profond, depuis que je suis jeune, d’aider les gens qui vivent des difficultés. À la base, quand on est entrepreneur, je pense qu’on a tous ce désir de changer le monde. Peu importe notre domaine, on veut innover, répondre à un besoin. Donc, l’implication envers l’autre est très importante pour moi.

Les revenus de l’entreprise vous permettent-ils d’en vivre ?

Cela fait près de deux ans que l’entreprise existe et je réussis à m’autofinancer avec la vente de mes produits. Au début, par contre, j’ai dû demander à mes proches de me prêter de l’argent. Je pense qu’on n’a pas le choix au démarrage d’une entreprise d’avoir soit de l’argent de côté, soit un conjoint qui paie les factures, soit un travail à temps partiel. Aujourd’hui, je travaille plus de 40 heures par semaine dans l’entreprise et j’arrive à me verser un salaire convenable… Bientôt, il sera confortable ! Je commence aussi à regarder du côté des subventions offertes par le gouvernement. Je cherche du financement pour m’aider à faire grandir MotivOp un peu plus vite.

Il y a donc de nouvelles idées de produits dans l’air ?

Les autocollants électrostatiques fonctionnent bien, mais il faut toujours réfléchir à de nouveaux outils simples et abordables, qui peuvent nous motiver dans le quotidien. Mon but est de développer une gamme de produits MotivOp : vêtements, papeterie, etc. Cela dit, c’est dispendieux (graphisme, impression). Donc, j’élabore mes nouveaux produits lentement, mais sûrement…

Vous avez un projet en tête?

Bâtissez et optimisez votre idée d’affaires avec l’outil qui guidera vos réflexions entrepreneuriales.

 

Débutez votre modèle d’affaires dès maintenant.

 

 

 

Photo et retouches : Martin Flamand, 2016

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags:

Catégories

Catégories