Particuliers
Accueil Comptes bancaires
Cartes de crédit
Emprunts
Hypothèque
Épargne et placements
Assurances
Conseils
Entreprises
Accueil Mon entreprise
Solutions bancaires
International
Financement
Placements
Conseils et outils
Gestion de patrimoine
Accueil
FERMER

Lambert et Fils Studio : des luminaires au succès international

01 juillet 2016 par Banque Nationale
découvrez cet entrepreneur qui exporte ses affaires.

« Lambert et Fils Studio, c’est un hommage aux deux figures paternelles dans ma vie et à mon fils. C’est ma passion, d’avoir la chance de travailler de mes mains et d’être entouré de créateurs inspirants. » Portrait de Samuel Lambert, fondateur de Lambert et Fils , studio collaboratif de création de luminaires dont la réputation internationale est en plein essor.

Contenu

« J’ai envie que mon fils ait un père heureux. » Ces neuf mots, frappants comme un coup de poing au cœur, allaient lancer Samuel Lambert dans une aventure au succès inespéré. « J’ai grandi dans l’atelier de poterie de mon père, j’ai étudié en arts plastiques ; j’avais besoin de créer, de travailler de mes mains. Quand ma femme m’a dit qu’elle voulait que notre fils grandisse avec un père heureux, j’ai su qu’il fallait que je prenne mon destin en main. »

Samuel quitte alors son emploi. Il loue un petit local sur la rue Beaubien où il commence à restaurer des chaises et des lampes. « À vrai dire, je ne savais pas vraiment ce que j’allais faire dans ce local ! De fil en aiguille, à force de restaurer et de reproduire des lampes, j’ai été confronté au manque de pièces d’origine ou de matériaux. Ma solution a été de lancer ma propre collection de lampes. »

Les premiers contrats viennent des commerces et des résidants du quartier. Au début, Samuel Lambert fait la production et l’installation de tous les luminaires lui-même. Rapidement, la charge de travail devient trop grande. Il engage ses premiers employés. Depuis, le chiffre d’affaires et le nombre d’employés de Lambert et Fils Studio doublent chaque année. Trente personnes partageant sa passion travaillent maintenant avec lui.

La croissance, c’est bien. La croissance contrôlée, c’est mieux.

L’entrepreneur l’admet candidement : « La croissance de Lambert et Fils Studio va tellement vite que, par moments, ça donne le vertige. Je suis loin de ma petite shop où je commandais une pièce à la fois. » L’atelier de Montréal illumine maintenant plusieurs endroits de renom au Québec comme à l’international, que ce soit à New York, Londres, Zurich ou Paris.

Lambert et Fils Studio a dû se doter d’outils financiers pour pouvoir soutenir la demande : « D’abord, mon directeur de compte de la Banque Nationale est venu chez moi - c’est la première fois que je vivais ça. J’avais été habitué à des directeurs d’autres institutions qui ne se déplaçaient pas, donc qui ne comprenaient pas vraiment ma réalité. Ensemble, on a trouvé des solutions pour bien gérer les variations du taux de change. J’ai aussi une marge de crédit qui m’est très utile : c’est “ l’élasticité ” nécessaire pour saisir des occasions d’affaires ou attaquer un nouveau marché. »

Création et expérimentation : la clé du recrutement

Si le carnet de commandes grandit, le besoin en main-d’œuvre aussi. Attirer et retenir une main-d’œuvre de qualité est un défi de tous les jours. « Je travaille avec des gens dont les passions sont le design et la création. Avec l’expansion qu’on prend, les tâches se spécialisent. Si le rôle devient trop segmenté, le travail devient impersonnel et on perd le rapport à la création. »

Pour permettre à ses employés de continuer à s’épanouir professionnellement, Lambert et Fils Studio a installé un laboratoire de création où chacun est invité à expérimenter et à construire des prototypes. Les produits conçus dans le laboratoire courent la chance de se retrouver sur le plancher de vente du commerce aux côtés des collections qui font la renommée de Lambert et Fils Studio. « C’est très motivant pour les employés. Je dois avouer que ça l’est pour moi aussi ! » explique l’entrepreneur.

Prochaines étapes : Milan et l’Europe

Lambert et fils est représenté en Europe par de plus en plus de salles d’exposition. Tremplins vers le marché européen, ces points de vente permettraient au studio montréalais d’être découvert par un plus grand nombre de designers. Est-ce qu’un succès outre-mer amènerait Lambert et Fils Studio à déplacer sa production ?

« J’habite à quelques minutes de mon commerce, comme la majorité des employés, d’ailleurs. Même si on exporte nos produits, mon cœur, tout comme la production, est à Montréal. »

Notes légales 

Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site ne doit en aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. La Banque Nationale et ses partenaires en contenu ne peuvent être tenus responsables des dommages que vous pourriez subir dans le cadre d’une telle utilisation.

Nous tenons à vous informer que l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers un site externe qui n’est pas administré par la Banque Nationale. La Banque ne peut être tenue responsable du contenu de ce site externe ni des dommages résultant de son utilisation.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Banque Nationale ou de ses filiales.

Pour tout conseil concernant vos finances et celles de votre entreprise, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale, votre planificateur financier ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, etc.).

Tags:

Catégories

Catégories