Bleu de bleu

Bleu de bleu est une œuvre d’art linéaire d'Alain Paiement qui vous accueille à l’aéroport et vous accompagne jusqu'aux abords de la métropole.

 

Inspirée par l’effervescence urbaine et le mouvement du fleuve, l’œuvre s’adapte au fil du parcours, plongeant les passants dans une trajectoire dynamique et lumineuse. 

Conçue afin de souligner le 375e anniversaire de la Ville de Montréal, Bleu de bleu est une initiative de la Banque Nationale et de ses partenaires mécènes.

Un déploiement de couleur bleue teinte notre voyage, proposant un dialogue rythmique avec les particularités du paysage que l’on traverse.

Quelques faits inusités à propos de Bleu de bleu

> 8 km — longueur de l’œuvre Bleu de bleu, soit de l’aéroport de Montréal à la 1ère Avenue.

> 200 km/h — vitesse du vent des tests en soufflerie effectués à l’aide de moteurs d’avion sur les luminaires pour assurer leur solidité.

> 400 panneaux réfléchissants installés aux abords du parcours.

> 4 000 ancrages à béton nécessaires à la fixation des câbles électriques.

> 83 luminaires d’une hauteur de 17 à 22 pieds jalonnent le parcours. Ils consomment l’énergie d’aussi peu que 3 lampadaires classiques qui longent les autoroutes.

> 2 850 mètres de pellicule réfléchissante.

> 12 000 pieds de câblage pour l’alimentation en électricité.

> 2 500 litres de peinture utilisés pour ponctuer le parcours d’éléments visuels.

> 1 000 heures de travail effectuées par 20 ouvriers sur une période de 4 mois.

> Des musiques électroniques méditatives et minimalistes (Ólafur Arnalds et Nils Frahm) ainsi que des airs de raga, de jazz et de musique classique ont influencé Alain Paiement lors de la création de l’œuvre.

img-bleu-de-bleu-viaduc-900x1789.png

Une œuvre immersive

Bleu de bleu est une œuvre immersive qui évolue avec les passagers qui la longent. C'est un déploiement de couleur bleue qui teinte notre voyage, proposant un dialogue rythmique avec les particularités du paysage que l’on traverse. Plus qu’une représentation du temps qui passe, l’oeuvre se veut plutôt une matérialisation de notre propre parcours : c’est nous qui passons dans le temps. 

img-autoroute4-bleu-de-bleu-685x384.png

BLEU

La couleur bleue. Énergique. Diurne. C’est la couleur bordant la piste d’atterrissage à Montréal. Symbolique et évocatrice, c’est aussi la couleur de l’eau et du ciel; couleur boréale, québécoise, mais aussi couleur emblématique de l’aéroport Montréal-Trudeau.

LUMIÈRE

La lumière est incidente ou réfléchie. Parfois, les deux simultanément. Dans certaines zones du trajet, les lumières des appareils à fût lumineux pulsent tout doucement, utilisant des diodes uniques à fréquence bleue pure.

MOTIFS

Le projet reprend les motifs présents tout au long du parcours, qu’il s’agisse des lignes blanches hachurées qui séparent les voies de la route, des motifs présents sur les murs antibruit ou des structures autoroutières. Des barres verticales et horizontales rythment le paysage, en corrélation avec les constituants architectoniques et les divers éléments de la voirie, tels que fûts d’éclairage, piliers et garde-fous.

MUSIQUE

Tout au long du trajet, cette voie bleue est inspirée par des ondes variées, transposant parfois directement des sons vivants provenant de pulsations, de chants et de mélodies aussi apaisantes que rythmées.

img-bleu-de-bleu-nuit-900x1789.png

Alain Paiement, un artiste québécois de renom

Peinture, photographie, installations, architecture, les talents d’Alain Paiement sont multiples et parfaitement intégrés pour la conception d’une œuvre d’une telle envergure. C’est notamment sous ces motifs que le comité de sélection a arrêté son choix sur la proposition de cet artiste multidisciplinaire de renom. 

img-alain-paiement-bleu-de-bleu-695x950.png

 

Né en 1960 à Montréal, Alain Paiement a enseigné dans plusieurs universités québécoises et à l’Université d’Ottawa. Il a notamment participé à l’exposition Power of the City/City of Power au Whitney Museum de New York en 1992, au Mois de la photographie à Paris en 1996, à la 3e Biennale internationale de photographie de Tokyo en 1999, à l’exposition Tomorrow Forever, à la Kunsthalle Krems en Autriche ainsi qu’à ARCO Madrid en 2004 et 2005.

 

Plus récemment, il a fait partie des expositions Alice in Wonderland à Turku en Finlande et à Cadiz en Espagne ainsi que Lost in landscape au Musée d’art moderne et contemporain de Trento (Italie). Il a été nommé ambassadeur de la culture de Bruxelles en 1999 et a entre autres reçu le prix Graff en 1997 et le prix Louis-Comtois en 2002.

Des acteurs essentiels

Plusieurs acteurs essentiels ont accordé leur soutien au projet pour transformer cet itinéraire, notamment la Ville de Montréal, le ministère des Transports du Québec, Aéroport de Montréal, le Musée d’art contemporain et les arrondissements de Lachine et du Sud-Ouest. Le projet a fait l'objet d'une démarche rigoureuse impliquant une étude de faisabilité et la prise en charge par un comité décisionnel et opérationnel à chacune des phases. Il redonne aujourd’hui une valeur inestimable au patrimoine créatif de Montréal.

PROCESSUS DE SÉLECTION

Sous la recommandation du Bureau d’art public de la Ville de Montréal, un comité de sélection a été mis en place par Louise Déry, directrice de la Galerie de l’Université du Québec à Montréal.

COMITÉ DE SÉLECTION

> Louise Déry, directrice de la Galerie de l’Université du Québec à Montréal

> John Zeppetelli, directeur général du Musée d’art contemporain de Montréal

> Sandra Chartrand, présidente de la Fondation Sandra et Alain Bouchard

> Phyllis Lambert, directrice fondatrice émérite du Centre Canadien d’Architecture

> Stéphane La Rue, artiste

> Louis Vachon, président et chef de la direction de la Banque Nationale

Les mécènes et partenaires privés

De nombreux mécènes et partenaires privés ont offert leur soutien financier à la réalisation de ce legs important pour la ville. Par leur alliance avec Bleu de bleu, ils contribuent au rayonnement de Montréal en tant que métropole culturelle de calibre mondial.


Jean-Pierre Léger

Louis Vachon

Foire aux questions

Qu’est-ce que Bleu de bleu?

Bleu de bleu est un projet artistique initié par la Banque Nationale pour souligner le 375e anniversaire de Montréal. L’œuvre transforme le parcours reliant l’aéroport au centre-ville en un trajet empreint de créativité et d’audace, à l’image de la métropole. Ce parcours est d’ailleurs emprunté chaque jour par quelque 290 000 automobilistes et voyageurs, alors que 13 millions de personnes transitent annuellement par l’aéroport.

Qui finance Bleu de bleu?

Bleu de bleu est un projet artistique financé uniquement par des partenaires privés et de grands mécènes québécois qui ont à coeur le rayonnement des créateurs montréalais et le développement économique et touristique de Montréal.

Pourquoi la Banque Nationale investit-elle dans l’art?

La Banque Nationale a toujours eu à coeur de nourrir un sentiment de fierté à l’égard du patrimoine culturel. Avec plus de 7 000 oeuvres originales, la Collection Banque Nationale est d’ailleurs l’une des plus importantes collections d’entreprises au Canada.

Pourquoi avoir choisi ce mur antibruit?

Une étude de faisabilité a été faite avec l’apport d’une série d’acteurs clés (MTQ, Ville de Montréal, arrondissements) afin de baliser la faisabilité réelle du projet, en faisant une revue des contraintes, des forces en place et des solutions réelles pour la transformation du parcours entre l’aéroport et le centre-ville.

Combien de temps cette œuvre restera-t-elle en place?

Bleu de bleu sera en place pour une période d’environ cinq ans.

Qu’adviendra-t-il après 5 ans?

L’oeuvre sera démantelée. Le Musée d’art contemporain de Montréal veillera à pérenniser la dimension conceptuelle de l’œuvre ainsi que son processus artistique dans le cadre de son acquisition en cours de développement.

© BANQUE NATIONALE DU CANADA. Tous droits réservés 2017. Toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite de la Banque Nationale du Canada.