CHOISISSEZ DIFFÉRENTS STYLES DE GESTION

Avant d'expliquer la différence entre les styles que peuvent adopter des gestionnaires de fonds communs de placement, il importe de comprendre qu'il n'existe pas de bon ni de mauvais style de gestion. En effet, les divers styles s'avèrent souvent complémentaires dans un portefeuille et, selon les cycles économiques, certains se retrouvent favorisés par rapport à d'autres. Comme il est difficile de prévoir à l'avance comment se comportent les marchés, il est préférable de détenir dans son portefeuille des fonds communs de placement gérés selon différentes approches.

APPROCHE DESCENDANTE

Selon cette approche, la gestion s'effectue principalement à l'aide d'analyses macro-économiques. Il s'agit d'identifier les secteurs ou les pays susceptibles d'offrir les meilleurs rendements. Les tenants de cette approche considèrent que la croissance générale d'un secteur ou d'un pays aura une forte influence sur la croissance du titre boursier. Il serait donc préférable d'opter pour les actions d'une entreprise, d'un secteur ou d'une économie en croissance, plutôt que pour d'autres qui paraîtraient de meilleure qualité, mais qui seraient situées dans un environnement défavorable.

APPROCHE ASCENDANTE

Cette approche se concentre sur les entreprises, sans accorder une grande importance à l'industrie dans laquelle elles évoluent. Contrairement à l'approche précédente, les tenants de ce style croient qu'une firme démontrant une qualité distinctive offrira un rendement supérieur à long terme, peu importe son secteur d'activité.

VALEUR  

Le gestionnaire qui utilise cette approche recherche des compagnies dont le prix de l'action ne représente pas pleinement, à ses yeux, la valeur de la compagnie. Autrement dit, des compagnies dont le potentiel n'est pas encore « découvert » par le marché. Cette valeur n'est donc pas encore exprimée par un cours boursier plus élevé, mais pourrait l'être par une position concurrentielle avantageuse, une technologie supérieure ou une équipe de gestion exceptionnelle. Le gestionnaire utilisant ce style souhaite un environnement dynamique propice à des changements fréquents dans l'économie ou dans la situation particulière des compagnies qu'il cible.

CROISSANCE

Le gestionnaire préconisant cette approche est prêt à payer un prix plus élevé pour les bénéfices futurs, car les perspectives de croissance du titre sont supérieures à la moyenne. À l'opposé du style valeur, le potentiel de la compagnie est bien connu du marché, ce qui fait que le prix de l'action peut être relativement élevé par rapport aux bénéfices enregistrés. Le gestionnaire utilisant ce style souhaite un environnement stable où les compagnies ayant déjà du succès peuvent continuer sur leur lancée.

MOMENTUM

Selon ce style, il s'agit de tirer profit d'un momentum haussier d'un titre. On recherche des compagnies qui, non seulement affichent une croissance de leurs bénéfices, mais également une augmentation du rythme de croissance supérieure aux anticipations du marché. Le gestionnaire veut également tirer profit du fait que le cours boursier d'un titre est en forte progression. Ce type de gestion est considéré particulièrement agressif, car au moindre ralentissement de la croissance, si minime soit-il, le titre est vendu.

COMMENT CHOISIR ?

À l'intérieur même de chaque approche, il existe diverses variantes et certains gestionnaires optent même pour une approche mixte qui combine des éléments de chaque style. En définitive, il est important de noter que tout style, lorsqu'il est bien appliqué, peut donner des rendements intéressants à des moments différents du cycle économique.

Si vous êtes incertain quant à la façon d'intégrer ces différentes approches à la gestion de votre portefeuille, consultez votre conseiller de la Banque Nationale.